L’entretien et les soins courant de votre hamster

L’entretien et les soins courant de votre hamster
5 (100%) 1 vote

Un entretien régulier

L'entretien et les soins courants 2

La propreté de son domaine

Les hamsters sont des animaux très propres et attachent beaucoup d’importance à leur hygiène. Dans leur cage, ils installent leur propre cloaque et se nettoient souvent et soigneusement. En outre, ils n’ont pas d’odeur corporelle marquée désagréable à l’homme, comme les souris blanches par exemple.

Il est important d’investir dans une toilette/bain pour hamster afin de faciliter l’entretien de la cage.

Voici une sélection de toilette hamster en vente sur Amazon:

Evidemment, il faut mettre du sable de qualité dedans afin de conserver un hamster en bonne santé:

Plan simplifié de nettoyage

Une fois par jour : nettoyer le cloaque (avec une cuillère hors d’usage ou une petite pelle).

Une fois par semaine : nettoyer à l’eau chaude tous les accessoires, mangeoire, roue, jeux divers, et passer le goupillon dans le “biberon”. Deux fois par semaine : changer l’ensemble de la litière.

Si le nid de votre hamster n’a pas de fond, pensez, avant de le soulever, à glisser d’abord en-dessous une petite planche qui vous permettra de recueillir les provisions que l’animal y a accumulées, sans qu’elles se mélangent à la litière.

Une fois par mois : renouveler les matériaux du nid, en veillant à laisser une petite quantité des anciens matériaux. Laver les barreaux et le sol à l’eau chaude.

Important : N’employez surtout pas de détergent, l’eau chaude suffit.

 

L’entretien quotidien

  • Nourrir le hamster avec des aliments frais, de préférence le soir
  • Remplir le réservoir de graines
  • Vérifier les coins et le nid ; en retirer les aliments avariés
  • Enlever du nid les graines imprégnées d’urine, ainsi que les provisions humides en surplus car celles-ci se dessèchent rapidement
  • Veiller à la propreté de la soucoupe contenant la nourriture
  • Retirer la litière sale du coin toilettes
  • Renouveler l’eau potable après avoir nettoyé préalablement le récipient
  • Laisser le hamster s’ébattre dans la pièce ou dans sa caisse de jeu
  • Contrôler la bonne santé du hamster

L’entretien une à deux fois par semaine

  • Retirer l’intégralité de la litière
  • Nettoyer à fond la cage, l’enclos ou le vivarium avec de l’eau chaude, ou tout au plus du vinaigre pour supprimer l’odeur d’urine(les autres détergents peuvent se révéler nocifs pour le hamster)
  • Laver également les accessoires tels que la roue, les jouets ou encore les objets à ronger
  • Récurer l’abreuvoir avec une brosse et renouveler l’eau
  • Laver l’écuelle
  • En cas de besoin, changer les matériaux de nidification
  • Remplacer les branchages et les rouleaux de papier
  • Veiller au limage des incisives en proposant régulièrement au hamster des choses à ronger

L'entretien et les soins courants 1

Les soins corporels : La toilette, occupation privilégiée

Le hamster passe une grande partie de son temps à des soins corporels. Au réveil, tous les hamsters font une toilette complète et minutieuse, après cela elle est plus superficielle. La toilette sert avant tout à mettre le poil en ordre. Il faut un pelage bien ordonné pour tenir le corps au chaud. La déperdition de chaleur vers l’extérieur est en effet moindre si les poils sont bien lissés les uns contre les autres, retenant ainsi entre eux une grande quantité d’air dans des intervalles minuscules. Par ailleurs, dans les cas de grande émotion – dans des situations de conflit par exemple – on voit parfois le hamster se mettre tout à coup à se nettoyer fébrilement la face. Il s’agit là d’une sorte de réaction de substitution.

 

Comment les hamsters font-il leur toilette ?

L'entretien et les soins courants 3Pour cette cérémonie de la toilette, le hamster ne se met généralement pas dans la “position de l’écureuil”, c’est-à-dire dressé sur les pattes postérieures, mais plutôt assis sur son arrière-train. Il commence le plus souvent par la tête. Il sort la langue, passe ses pattes dessus en mouvements circulaires, et se frotte plusieurs fois à rebrousse-poil, d’abord le museau, puis toute la tête. Dans l’intervalle, il se lèche les pattes à plusieurs reprises. Avec des contorsions plus ou moins acrobatiques, il se frotte ensuite le ventre, le dos, les cuisses et le haut des pattes antérieures. Après quoi il fait appel aux dents et aux pattes postérieures pour peigner les endroits qu’il ne peut plus atteindre avec ses pattes antérieures.

 

Le pelage

Les hamsters sont des animaux propres qui procèdent régulièrement à leur toilette. Vous n’aurez rien à faire, hormis l’entretien du pelage. Un bain de sable contenant du sable à chinchilla. Une exception : les hamsters à poil long. Brossez leur fourrure avec une brosse pour bébé ou une brosse à dents molles. Coupez avec précautions les nœuds impossibles à défaire. Ne les baignez jamais, cela leur fait plus de mal que de bien.

Important : Commencez à entretenir le pelage de votre teddy ou de votre angora le plus tôt possible. Même les jeunes au pelage encore court doivent être peignés régulièrement afin de les y accoutumer. Cela deviendra une routine et vous épargnera bien des problèmes par la suite.

Les dents

Spécifiquement, les dents des rongeurs croissent en permanence. Votre hamster doit donc toujours avoir quelque chose à ronger pour les user. Attention aux malocclusions dentaires.

Les griffes

Dans la nature, les hamsters ne se promènent pas avec les griffes trop longues car celle-ci s’usent quand ils grattent ou courent sur un sol inégal. Mais, en captivité, il arrive que les griffes poussent trop et blessent l’animal. Faites-les raccourcir par le vétérinaire. En prévention, pensez à mettre des matériaux rugueux dans la cage, par exemple des objets en terre crue non vernie ou une pierre plate.

Le nez et les yeux

Enlevez doucement à l’aide d’un chiffon humide les éventuelles crottes au nez et aux yeux, sans frotter. N’utilisez pas de tisane de camomille pour laver les yeux, cela les irrite au lieu de les soulager.

Retour vers le haut