Hamster Chinois

Hamster Chinois
1 (20%) 1 vote

Hamster de Chine 3Naturellement ornée d’un pelage brun à tiqueture noire, cette race particulière présente également une bande dorsale foncée. Le ventre et l’intérieur des pattes, beaucoup plus pâles, sont de nuance ivoire.

Le « Dominant Spot » fut élaboré en 1981, à partir d’animaux élevés à l’université de Birmingham, au Royaume-Uni. Ses dessins sont variables, les taches blanches se réunissant parfois pour créer des zones plus larges. Dans les concours, une tache blanche sur la tête est appréciée ; il arrive que des individus naissent entièrement blancs, mais ils ne sont pas exposés, les pelages mouchetés ou tachetés étant de loin les préférés.

Hamster de Chine 2

Le hamster de Chine d’un blanc pur, apparu pour la première fois en Suisse, est aujourd’hui rare, car le gène responsable de cette couleur est récessif, au contraire de celui induisant le pelage « Dominant Spot» — preuve qu’il s’agit de deux mutations différentes. Chez le hamster blanc, la bande dorsale est encore visible et les yeux sont noirs. Il est probable que de nouvelles variétés colorées verront jour dans le futur.

 

LE SAVIEZ-VOUS ? Le hamster de Chine se distingue facilement grâce à la longueur de sa queue. Les hamsters de Chine appartiennent à un groupe différent de rongeurs, souvent décrit par les zoologues comme « hamsters à queue de rat ».

 

Hamster de Chine 4