Comment comprendre le langage du hamster ?

Comment comprendre le langage du hamster ?
4.7 (93.33%) 3 votes

Le hamster est un silencieux sauf dans les situations extrêmes. Des sons rauques ou des sifflements peuvent être des appels de détresse (douleur consécutives à une chute, hamster coincé). Prêtez donc attention aux cris peureux du hamster.

Le langage du hamster 1

Si vous le dérangez durant sa phase de repos, il réagit avec beaucoup d’irritation, grogne, menace ou jaillit furieusement de sa litière pour donner une leçon au trouble-fête. En raison de sa vie solitaire, la faculté d’expression du hamster doré est particulièrement orientée vers la défense et l’attaque.

Identifier un comportement

Dans la nature, les hamsters rentrent en contact par le biais de certains mouvements et signaux, indiquant ainsi à leurs congénères leurs intentions pacifiques ou agressives. Les hamsters en captivité communiquent également de cette manière. Toutefois, ces petits animaux ne disposent que d’un répertoire de mimiques limité et ne sont guère en mesure de nous faire remarquer un manque d’attention. Ils se trouvent dans une situation de complète dépendance, tributaires de nos dons, c’est pourquoi des soins déficients ou un traitement inapproprié peuvent causer chez eux des anomalies du comportement telle que l’apathie ou de graves maladies.

Si vous souhaitez satisfaire les attentes de votre hamster, vous devez interpréter ses mouvements et ses messages. Quiconque l’observe régulièrement de près comprendra rapidement son langage et pourra ainsi réagir en conséquence. Lorsqu’un hamster en captivité fait l’objet de soins appropriés, il se montre satisfait, lucide et agile. Les expressions du hamster nous renseignent sur son état d’esprit, nous signalant ainsi s’il se sent à son aise, ou s’il est énervé et souhaite qu’on le laisse en paix.

 

Les manifestations sonores

Grognements, grommellements : intimidation, agression.

Feulements : menace d’une attaque et préliminaires à l’accouplement.

Sifflements : appel au secours en situation de difficulté ou manifestations du nouveau-né affamé.

Cris perçants : Le hamster est hors de lui s’il a été dérangé sans égards durant sa période de sommeil. L’animal vaincu exprime également sa peur.

Glapissements : peur, chamaillerie ou mise en garde s’il émet simultanément des crissements de dents.

Claquements de dents : sérieux avertissement vis-à-vis de son adversaire ; séparez absolument les hamsters.

Interpréter le langage corporel

Les hamsters se montrent belliqueux et tentent d’impressionner, en particulier lorsqu’ils sont en présence de congénères. Pour ces solitaires de nature, une rencontre entre rivaux se disputant territoire et nourriture se solde par de dangereuses altercations. La pression qui finit par peser sur un animal sans chasse gardée est considérable. S’il sent la présence d’un ennemi, il devient agressif, avec des instincts meurtriers.

Même en captivité, deux animaux habitués l’un à l’autre établissent tout d’abord une échelle hiérarchique. Chacun revendique le territoire ou veut être le premier à se nourrir. Si l’un d’eux veut effrayer son congénère, il le repousse tout d’abord avec ses pattes avant ou joue les gros durs en gonflant ses abajoues de façon menaçante. Un adversaire apeuré et vaincu se couche sur le côté, montrant ainsi sa soumission. S’il est courageux, le danger est réel car les hamsters livrent alors combat et se mordent jusqu’au sang. En fin de compte, où qu’ils aillent, ces querelleurs ne peuvent s’éviter. Contrairement à nous qui recherchons la compagnie, le hamster, lui, n’en a cure.

Signes corporels Significations
Abajoues et oreilles dressés Le hamster veut faire impression et menacer
Corps arqué et arrière-train relevé La femelle est prête pour l’accouplement
Corps baissé, aplati contre le sol Peur, timidité
Hamster dressé sur les pattes arrières Curiosité, attention, agitation
Pattes de devant pendantes, l’une plus bas que l’autre Sécurité
Hamster assis sur l’arrière-train, pattes pendantes Sécurité, calme
Raideur Insécurité, a flairé un adversaire
Toilette prolongée Soins minutieux du corps
Course sur les pattes de derrière, arrière-train relevé et tête baissée Attitude de soumission des jeunes vis-à-vis des hamsters adultes
Toilette brusque Effroi, activité de substitution en situation de conflit
Toilette et caresse entre deux hamsters Marques d’affection entre un mâle et une femelle
Sur le dos, fais le mort Terreur, soumission
Sauts, bondissements Arrogance
Etirements, bâillements Tout juste éveillé, égalité d’humeur
Marche, les flancs rasants Marque son territoire, en prend possession
Apathie Ennui, maladie
Soulèvement des pattes avant Le hamster repousse l’attaque d’une femelle
Fuite en raison d’une poursuite ou d’une agression Il se défend, se sauve
Hamster montrant ses dents aiguisées Démonstration de force, expression de ses capacités à mordre
Oreilles en arrière Fatigue, peur, agression, défense
Tressaillements Peur
Il maigrit, manque d’entrain, son pelage est terne, ses yeux enflammés. Je suis malade ou vieux.
Il s’allonge sur le dos et montre les dents. J’ai peu ; si on me touche, je serai obligé de me défendre.
Il se dérobe quand on le caresse. J’en ai assez.
Il transporte des matériaux dans son nid avec fébrilité. Je vais avoir des petits, j’ai besoin qu’on me laisse tranquille.
Il bâille. J’ai une agréable envie de dormir, je me sens tout à fait à mon aise.
Il prend plaisir à faire sa toilette, fouille dans sa litière, transporte de la nourriture, cabriole dans la cage avec agilité. Je me sens bien.
Il est irrité. Je ne peux pas dormir en paix, on me prend trop souvent dans les bras.
Il grogne, gronde ou glapit. J’aimerai qu’on me laisse tranquille.
Il fait le beau, l’intéressant. J’ai découvert quelque chose.
Il est amorphe, sans réaction. Je m’ennuie, j’ai besoin de distraction.
Il sursaute. Un bruit m’a fait peur.

Le langage du hamster 2