le hamster doré – race – variante et pelage

le hamster doré – race – variante et pelage
4.4 (87.69%) 13 votes

Origine et provenance

Le hamster doré, est le plus populaire chez nous, il descend du hamster de Syrie (Mesocricetus auratus). Comme son nom l’indique, celui-ci vit dans le Nord-est de la Syrie, principalement sur le plateau d’Alep. Malgré leur apparence adorable, ces hamsters sauvages ne sont pas appréciés de la population locale. En effet, notre hamster se nourrit principalement de céréales, ce qui n’est pas du goût des paysans. Pour eux, les hamsters sont des nuisibles qu’ils traitent en conséquence, leur donnant la chasse encore de nos jours. Longtemps, on a cru le hamster de Syrie exterminé, jusqu’à ce qu’on découvre une petite population en 1999. Néanmoins, l’avenir de l’espèce est plus qu’incertain.

  • Classe : Mammifères
  • Super-ordre : Euthériens (mammifères supérieurs)
  • Ordre : Rongeurs
  • Sous-ordre : Myomorphes (souris et semblables)
  • Super-famille : Muroïdés (souris et apparentés)
  • Famille : Cricétidés (hamsters et apparentés)
  • Sous-famille : Cricétinés (hamsters)
  • Genre : Mesocricetus (hamsters moyens)
  • Espèces : Hamster de Syrie ou hamster syrien (M. auratus), Hamster de Roumanie (M. newtoni), Hamster du Caucase (M. brandti), Hamster du Daghestan (M. raddei).

Hamster doré 1

Petit point historique

C’est à la fin du XIX siècle que le hamster de Syrie est mentionné pour la première fois dans la littérature. La première description scientifique a été rédigée en 1839 sur la base d’un individu mort. Ce n’est qu’en 1930 que les premiers individus vivants furent découverts par hasard, au cours de fouilles. La trouvaille comprenait une mère et ses onze petits. Mais sept d’entre eux moururent rapidement, les uns intentionnellement, dans un but scientifique, les autres accidentellement.

Le groupe survivant comprenait trois mâles et une femelle. C’est à cette petite famille que nous devons la totalité de la population actuelle de hamsters dorés domestiques. Frères et sœurs s’accouplèrent avec ardeur et, après un an, on comptait déjà 150 descendants. Les jolis rongeurs devinrent bientôt des animaux de compagnies recherchés et entamèrent leur marche triomphale, qui les mena d’abord en Angleterre et en France, puis aux États-Unis et en Allemagne. Avant 1950, les hamsters dorés avaient déjà conquis le monde entier.

Des femelles robustes

Le hamster doré mesure de 15 à 20cm de long et pèse entre 140 et 180 gr. Les femelles sont généralement plus grandes et plus lourdes que les mâles.

Hamster doré 2

Les variétés du hamster doré

Dès les débuts de la domestication du hamster doré, de nouvelles variétés furent créées, certaines à partir de mutations génétiques spontanées, entretenues, puis combinées entre elles.

Ce travail d’élaboration s’appliqua non seulement à la couleur du pelage, mais aussi à sa texture et à sa longueur.

Hamster doré naturel

La couleur naturelle du hamster doré est un châtain chaud et lumineux, chaque poil étant teinté d’acajou à son extrémité; le ventre et l’intérieur des pattes sont ivoire, et le sous-poil, grisâtre.

Ce spécimen arbore également des yeux noirs et des oreilles gris foncé, des joues plus sombres, des rayures bien dessinées, assorties à la couleur de l’abdomen, et une bande de couleur dorée, qui s’étend sur la poitrine. Certains spécimens de type agouti ont un pelage de nuance légèrement différente. Ceux, plus pâles, de couleur fauve, sont baptisés Doré clair. Les Doré foncé, dont la robe s’orne d’un riche acajou, sont tiquetés de noir.

 

Couleurs plus claires

Hamster doré 5

La première mutation admise chez le hamster doré fut celle du Crème aux yeux noirs, qui apparut en 1951. Depuis ont été élaborés le Crème aux yeux rouges et le Crème aux yeux rubis (légèrement plus foncés).

Les Crème sont particulièrement appréciés, en raison de la nuance délicate de leur pelage, bien sûre mais aussi pour leur tempérament particulièrement affectueux – bien que l’amabilité soit un trait caractéristique de toute l’espèce.

 

Si vous désirez faire concourir vos animaux, recherchez des spécimens dont la couleur est bien uniforme. Il est facile de distinguer le Crème aux yeux rouges du Crème aux yeux rubis, car le premier s’orne d’oreilles légèrement grisâtres, alors que celles du second sont roses.

Appartenant au groupe des unicolores, ces animaux n’ont ni flammes sur les joues ni marques particulières, bien que leur ventre soit de couleur légèrement plus pâle que le reste du corps.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Attention, la fourrure peut facilement être tachée par des légumes juteux, tels que la carotte, ce qui risque de gâcher l’aspect de l’animal avant un concours : il est donc recommandé de laver soigneusement toute la zone maculée, et de ne pas donner d’aliments de ce type avant les expositions.

 

Robes blanches

Le premier hamster doré de couleur blanche fut répertorié en 1952. Aujourd’hui, le Blanc aux oreilles foncées et aux yeux rouges est rejoint par deux variétés, l’une aux yeux noirs, l’autre albinos. Ces ajouts récents au groupe des unicolores sont facilement identifiés par la couleur de leurs oreilles, car seules celles de l’albinos sont roses. La robe de l’animal doit être d’un blanc pur.

Robes ivoire

Chez l’Ivoire aux yeux noirs, la nuance de la robe, d’un crème grisâtre, est légèrement plus foncée, et les oreilles sont presque noires. Il existe aussi un Ivoire aux yeux rouges, aux oreilles roses. À l’instar de tous les unicolores, ces animaux réclament, pour concourir, une coloration bien uniforme.

Robes blondes

Le pelage du Blond, aux nuances crémeuses, recouvrant un sous-poil gris pâle, est typique. Les marques en croissant ivoire sont assorties au ventre, tandis que le plastron reste de la couleur du pelage. La plupart de ces spécimens s’ornent d’une zone orangée autour du museau.

Robes cannelle

Autre variété à robe nuancée, le Cannelle arbore l’un des pelages les plus lumineux du hamster doré, roux orangé, recouvrant un sous-poil ardoise dont la couleur est répétée sur le plastron. Des croissants ivoire et des flammes marron encadrent la face, qui s’orne d’yeux rouges et d’oreilles brunes.

Il existe également un Cannelle fauve, plus pâle, de robe orange pastel au sous-poil gris pâle, aux croissants crème pâle, et aux flammes des joues rosées comme le ventre, mettant en valeur les yeux roses, eux aussi.

Hamster doré 6

Robos fauves

Aux yeux rubis, les spécimens de couleur fauve dissimulent un sous-poil ardoise. Des taches fauves sur les joues permettent également de les identifier.

Robes miel

Le Miel, orné d’une robe beige pâle, a un plastron de même couleur. Les croissants blanchâtres sont assortis au ventre, tandis que les flammes des joues sont cannelle. Les oreilles gris-rose et les yeux d’un rouge profond sont caractéristiques des spécimens de cette couleur.

Robes aux nuances de gris

Il existe aujourd’hui plusieurs variétés de hamsters dorés gris.

Hamster doré 10

Robes gris foncé et gris clair

La première variété de hamster doré gris fut le Gris foncé, en 1964, suivi du Gris clair, l’année suivante. Le Gris foncé s’orne d’une robe gris perle tiquetée de noir, dont les poils restent ardoise à la base. Les flammes des joues, noires, sont mises en valeur par les croissants ivoire.

Le Gris clair, plus pâle sur tout le corps, présente sur chaque poil, gris à la base, des alternances de bandes jaune pâle et jaune foncé. Si vous ne savez pas reconnaître un Gris foncé d’un Gris clair, regardez le ventre : celui du Gris clair est jaune pâle, assorti aux croissants, et son plastron est de nuance bleu ardoise.

Robes lilas et champagne

Le Lilas, lui aussi, présente une robe grise, mais d’une nuance plus rosée. Les yeux, rouges en général, sont rehaussés par les flammes grises des joues, assorties au sous-poil. Le ventre et les croissants sont d’un blanc aux reflets lilas.

Une variété unicolore gris pâle, baptisée « Champagne », elle aussi nuancée de mauve, a été élaborée.

Robes gris argent et fumées

Le Gris argent, remarquable par son sous-poil gris aux  nuances métalliques, doit avoir, pour concourir, une coloration uniforme. Le ventre, blanchâtre, est prolongé d’une poitrine gris foncé.

Le fumé, de couleur crème grisâtre, s’orne d’un plastron assorti. Ses oreilles, plus pâles que celles du Gris argent, sont gris moyen, plutôt que foncé.

Robes beiges

Le beige, aux yeux noirs, possède une robe gris pâle aux nuances brunes, dont les poils sont gris ardoise à la base, et qui s’orne de blanc au niveau du ventre et des croissants. Les flammes des joues, beige foncé, sont assorties au-dessous de la poitrine et aux oreilles.

Robes foncées

L’élaboration laborieuse du hamster noir conduisit à la création d’un spécimen que l’on appelle aujourd’hui « Zibeline ». Ce changement de dénomination fut rendu nécessaire par la création du véritable hamster doré noir, réussie en France, en 1990, bien que les premières tentatives aient été menées en Suède.

Robe noire

Bien que le Zibeline ait été élaboré par l’introduction du gène responsable de la couleur foncée dans une lignée de Crème aux yeux noirs, le Noir véritable est né d’une authentique mutation. Paraissant noir au premier abord, le Zibeline, si on l’examine de près, présente à la base des poils une teinte gris ivoire, qui se répète souvent autour des yeux.

En contraste, le Noir est couleur d’encre, bien que certains individus arborent de petites zones blanches, en particulier à l’extrémité des pattes.

Robes chocolat, cuivre, rouille et golden

Le Chocolat est une variété récente : brun foncé, il a les oreilles de même couleur et les yeux noirs. De même, le Cuivre, nouvelle création, lui aussi, s’orne d’une robe mettant en valeur ses yeux rouge foncé et ses oreilles grisâtres. Le Rouille, ou Golden de Guinée, arbore une robe orange aux nuances brunes et aux poils gris ardoise pâle à la base, parée de croissants d’un ivoire crémeux, comme le ventre. Les oreilles, grisâtres, virent vers le brun.

Hamster doré 9

Variétés bicolores et tricolores

La première mutation bicolore répertoriée chez le hamster doré fut la variété pie ou arlequin, enregistrée en 1947. Ce type de pelage, orné de zones blanches, a été élaboré à partir d’un grand nombre de spécimens unicolores de teintes diverses. Dans l’idéal, les deux couleurs de chaque animal doivent être uniformes, mais les marques elles-mêmes varient énormément. Si vous achetez un hamster de ce type, vous avez de grandes chances pour qu’il reste unique.

Outre la variété pie, un certain nombre d’autres pelages tachetés ont été créés. Sachez cependant qu’un dessin spécifique est extrêmement difficile a reproduire chez les descendants de l’animal que vous utilisez dans ce but. Les taches blanches recouvrant la coloration de base, il est très compliqué d’obtenir, dans le cas du hamster à bande blanche, par exemple, un ruban blanc pur encerclant le corps de l’animal, au milieu du dos, et d’une largeur représentant un tiers de la longueur du corps.

LE SAVIEZ-VOUS ? Il est possible de créer des hamsters à bande blanche à partir de tous les unicolores. Bien entendu, le contraste est plus spectaculaire chez les animaux à pelage sombre, mais il arrive souvent que la bande n’entoure pas complètement le corps du rongeur, ce qui diminue ses chances dans les concours.

Chez l’Écaille-de-tortue et blanc, l’équilibre des couleurs doit être respecté : les taches blanches doivent être symétriques et clairement définies (absence de mouchetures). La partie colorée de ces animaux présente un mélange de jaune et de noir (ou de chocolat). Il existe aussi un pelage « en mosaïque », constitué de taches nettes juxtaposées ; la coloration crème doit rester bien uniforme.

Chez certains spécimens, les poils blancs se fondent dans les zones colorées, donnant ainsi à la teinte de l’animal une nuance plus pâle. Les hamsters dorés rouans s’ornent de poils tiquetés de noir (aux extrémités noires), et constitués de bandes blanches et noires alternées.

Il arrive que le gris des oreilles, lui aussi, présente des tâches couleur chair.

Les différentes textures et longueurs de pelage du hamster doré

Hamsters angoras

Le hamster doré angora, surnommé « teddy » (« nounours ») aux États-Unis, fut élaboré dans ce pays au début des années 1970. Cette création fut d’abord réussie chez les mâles — beaucoup moins chez les femelles —, mais la différence est beaucoup moins apparente aujourd’hui.

Hamster doré 3

Les mâles sont toutefois les seuls à arborer une collerette plus longue. La qualité de ce pelage est relative à sa densité — il ne doit être ni fin, ni hérissé : les poils retombent symétriquement et souplement de chaque côté du corps de l’animal.

Les angoras unicolores sont les plus spectaculaires, car la longueur des poils a tendance à rendre moins nets les contours des marques. Il arrive que les croissants et les flammes des joues se dissolvent dans la teinte générale, et que les spécimens à poil long paraissent moins bien colorés que leurs homologues à poil court.

Nombre de hamsters vendus en animalerie présentent une fourrure de longueur inégale – elle est souvent plus fournie sur l’arrière-train. Toutefois, tous les jeunes angoras ressemblent tout d’abord à des spécimens à poil court, car leurs poils poussent avec l’âge.

 

LE SAVIEZ-VOUS? Sachez que si vous adoptez un hamster à poil long, vous allez devoir le brosser, afin d’empêcher que le pelage ne s’emmêle. Ce toilettage doit se faire en douceur : la fourrure, très fine, est fragile. Il est recommandé de tapisser le sol de la cage de papier, plutôt que de copeaux, qui ont tendance à s’accrocher aux poils, causant des nœuds indésirables.

Satins

Certains individus rassemblent plusieurs variantes de fourrure : lorsque les caractéristiques de la variété sarin se combinent à celles de l’angora, le pelage obtenu est très spectaculaire.

Apparu en 1969, juste avant l’angora, le satin se caractérise par des poils creux que la lumière traverse plus facilement, créant un effet luisant prononcé.

Hamster doré 4

Cet animal ne peut faire l’objet de croisements internes, car le gène responsable de ce type de pelage étant dominant, la progéniture de deux satins naît avec une fourrure très appauvrie ; il est donc accouplé avec un hamster d’une autre variété – les portées produites contiennent tout de même quelques individus satins.

Rex

Les hamsters dorés rex n’ont pas suscité beaucoup d’attention de la part du public, depuis leur élaboration, en 1970, probablement parce que les premiers individus créés avaient une fourrure très fine, peu esthétique. Depuis, les éleveurs ont obtenu des animaux d’aspect beaucoup plus attrayant. Le gène responsable de ce pelage induit un raccourcissement spectaculaire des poils du jarret, laissant apparaître le sous-poil : la fourrure paraît ondulée, caractéristique affectant même les vibrisses. Ces spécimens existent dans toutes les couleurs.

Hamster doré 8