L’hébergement et cage pour votre hamster

Notez cette page

Les hamsters sont des rongeurs. Ils possèdent, dans la mâchoire supérieure et dans la mâchoire inférieure, deux paires d’incisives en perpétuelle croissance. Deux sortes de réflexions s’imposent donc pour l’installation de votre hamster. Tout d’abord, il ne doit pas être en contact avec des matériaux toxiques. Deuxièmement, il faut vous faire à l’idée qu’il pourra être nécessaire, de temps à autre, de racheter l’un ou l’autre des objets que, dans un accès de zèle, il aura mis en morceaux.

Tout ce qu'il faut 1

Une cage pour s’ébattre et s’amuser

Le vendeur vous proposera des cages métalliques de modèles et de dimensions différents. Le choix que vous ferez dépend sûrement de la somme que vous voulez dépenser. Je ne peux vous donner qu’un conseil : plus elle sera grande, mieux ce sera.

Quand il est “réveillé”, le hamster est plein d’allant. Il aime pouvoir grimper à des barreaux horizontaux (il ne peut pas s’accrocher à des barreaux verticaux) et fouiller dans une litière la plus épaisse possible. Les bords du bac qui forme le sol doivent être suffisamment relevés pour qu’il ne fasse pas trop de projections en “grattant”. Les hamsters sont très curieux et aiment bien, de leur propre chef, explorer l’espace en dehors de leur cage, c’est pourquoi vous devez être attentif à l’espacement des barreaux. Vous ne pouvez pas vous imaginer à travers quels trous minuscules un hamster est capable de se faufiler ! Là où la tête passe, le reste du corps suit sans peine.

Pour plusieurs animaux, on trouve des cages à étages. Grâce aux deux plans, les animaux peuvent s’éviter facilement. Déconseillé pour le hamster : les caisses en bois, voire en carton. Elles ne résistent pas longtemps à ses puissantes incisives. De plus, elles ne sont pas hygiéniques. Egalement déconseillées, les cages à sol grillagé, dans lequel le hamster ne peut pas fouiller.

Notre conseil : achetez la cage et son équipement à temps, pour que votre hamster trouve son home prêt à emménager.

L’hébergement et cage pour votre hamster

Avant de ramener votre hamster chez vous, vous devez régler la question de la cage.

La demeure adéquate

Les hamsters dorés et rayés apprécient une cage placée en hauteur qui leur procure un sentiment de sécurité et leur permet d’apprécier la vue. Cela fait des années que les spacieuses cages en hauteur ont fait leurs preuves. Il en existe de nombreuses sortes chez les commerçants spécialisés. La cage idéale sera dotée de plusieurs niveaux, stimulant ainsi cet avide grimpeur. Une échelle ou des branches lui permettront d’atteindre le second étage.

Pour bien choisir le modèle, rendez-vous sur notre page « La cage de son hamster« .

Les cages ou vivariums

Si vous décidez de vous occuper vous-même de l’aménagement de sa demeure, il faudra l’agencer conformément à ses besoins. Il est important que l’air puisse circuler, afin d’éviter l’accumulation de chaleur, plutôt désagréable. C’est pourquoi les maisons empilées en plastique, les aquariums usagés ou encore les vivariums circulaires et fermés sont déconseillés. Une cage à oiseau ne constitue pas non plus la maison idéale : un petit hamster peut s’échapper en passant à travers les barreaux ; en outre une telle cage n’est pas sans danger en matière de chutes. Lors de l’achat des accessoires, vérifiez que l’animal ne risque pas de s’accrocher à un endroit ou un autre car ses petites pattes peuvent facilement se briser.
On recommandera les vivariums spacieux en verre acrylique, équipés d’accessoires pour l’escalade. Évitez bien sûr les fils de fer rouillés à arêtes vives, susceptibles de provoquer des affections de la plante des pieds, des durillons et des inflammations des pattes. Si vous optez pour une cage à deux niveaux, la grille de séparation doit, pour les raisons évoquées ci-dessus, être recouverte d’une fine plaque de bois. Quelques-unes des maisons à étages vendues dans le commerce sont déjà dotées d’un sol plastique. Les grillages de sol, à travers lesquels peuvent tomber les excréments, sont déconseillés : même si cette variante semble résoudre la question du nettoyage quotidien du coin toilettes, une odeur de puanteur demeure, qui incommode littéralement le hamster lui-même. Par ailleurs, un grillage constitue une véritable torture pour les pattes de votre nouvel ami qui, en outre, n’a plus le loisir de gratter le sol.

*Découvrir les cages à barreaux

*Découvrir les cages en bois

Sept conditions à respecter pour un logis idéal

  1. Une cage la plus vaste possible

Dimensions idéales : 100 cm de longueur, 50 cm de largeur et 40 cm de hauteur.

  1. Le grillage adéquat

Choisissez une cage à hamster avec des barreaux conçus dans un matériel inoxydable. Les barres en fer doivent être galvanisées ou chromées et mates. Les cages recouvertes de résine époxy sont particulièrement faciles à nettoyer. Il est préférable que l’intervalle entre les barreaux ne dépasse pas 8 à 12 mm (l’écart conseillé est de 5 ou 6 mm), afin que les petits animaux ne parviennent pas à se faufiler. Enfin, les hamsters dorés et rayés aimant l’escalade, la cage doit être grillagée transversalement.

  1. Un bac à sable

Le sol doit être en matière plastique rigide, afin d’être lavé aisément. L’idéal est un bac dont les rebords atteignent 7cm, pour éviter les projections de saletés lorsque le hamster gratte le sol. Afin de faciliter le nettoyage quotidien, vous pouvez répandre une poignée de litière biologique absorbante (litière de paille) dans le coin réservé aux besoins.

  1. L’espace intérieur

Pour le repos du hamster, optez pour une maison avec toit amovible et, de préférence, en bois non traité. Celles en plastique sont généralement de dimensions trop réduites pour les hamsters dorés ; en outre, ces derniers sont susceptibles de « transpirer » s’ils vivent dans des petites boîtes fermées. Préférez un abreuvoir avec tube plutôt qu’une coupelle : il se salit moins rapidement et ne se renverse pas dans l’habitat du hamster. Par ailleurs, il se fixe à l’extérieur des cages grillagées et n’empiète donc pas sur le domaine de l’animal. En guise de mangeoire, une soucoupe de pot de fleur, en terre, est tout indiquée. Le hamster ne peut pas la grignoter, son nettoyage est aisé et elle ne se remplit pas trop rapidement de litière lorsque le hamster gratte le sol. Vous pouvez également prévoir des fruits dans un coin propre, sur un peu de paille.

  1. La litière et les matériaux de nidification

Pour couvrir le sol d’une cage ou d’un espace clos, l’idéal est une litière composée de sciure de bois absorbante non traitée, vendue dans le commerce. Afin d’éviter les inflammations oculaires, ne choisissez pas la variété la plus fine. Un remplissage du baquet de 3 à 4 cm suffit. En raison des bactéries qu’ils contiennent, le sable et la terre venant de l’extérieur sont déconseillés. Pour les hamsters nains de Dzoungarie et les Roborowski, vous pouvez utiliser du sable pour oiseaux ou chinchillas vendu dans les animaleries. Les matériaux de nidification influent sur l’humeur du hamster et favorisent son sommeil. Herbes, feuilles et foin finement coupé permettent de capitonner son abri. Ne lui proposez pas trop de bouts de papier d’emballage ni de torchons car il risque de s’en bourrer les abajoues. Pour cette même raison, le coton est déconseillé.

  1. Les jouets appropriés

Les jouets les plus simples sont les meilleurs, à savoir des branchages naturels (brossez-les sous l’eau chaude puis laissez-les sécher avant utilisation afin d’éliminer les excréments d’oiseaux). Les rouleaux de papier toilette ou de papier essuie-tout constituent une variante appréciée du hamster qui les rongera avec avidité. En outre, les animaleries proposent toute une gamme d’agrès : tubes, échelles, ponts ou encore balançoires en bois pour animaux.

Visitez notre page sur les accessoires pour faire les meilleurs choix.

  1. Le bon emplacement

La cage doit se trouver au minimum à la hauteur des yeux d’un homme. La poser sur le sol susciterait une réaction de panique, en particulier si d’autres animaux domestiques sont susceptibles de s’en approcher. Réservez à votre hamster un emplacement calme et sombre. La proximité de la fenêtre ne lui vaut rien car il ne supporte pas de rester dans les courants d’air ni en plein soleil. En ce qui concerne l’atmosphère de la cage, la température idéale est de 18 à 22 °C pour un hamster doré et de 18 à 20°C pour un hamster de Dzoungarie ; Quant au degré d’hygrométrie, il doit se situer entre 40% et 60% maximum. Il ne faut en aucun cas changer radicalement la température environnante (ne placez donc pas votre animal à proximité d’une source de chaleur). Il en va de même pour les sources sonores directes telles que la radio et la télévision.

Choisissez pour votre nouveau compagnon un bel emplacement, obligatoirement à l’intérieur, car les hamsters ne sont pas faits pour être gardés dehors. Ne placez pas la cage dans les courants d’air ni près d’un appareil de chauffage. La température ambiante idéale se situé entre 18° et 25°C. Quand vous aérez la pièce, n’exposez pas le hamster aux courants d’air, car il est sensible et risque d’attraper un rhume.

L’ensoleillement direct est à éviter absolument, votre hamster risque une insolation. N’installez pas la cage dans la cuisine, où le nez sensible du rongeur est exposé à des odeurs fortes. C’est non seulement désagréable pour lui, mais cela peut nuire à sa santé. Il en a va de même pour les odeurs de cigarette. Un endroit calme est de rigueur. Le hamster a besoin de sommeil et ne doit pas être dérangé pendant ce temps. Il n’apprécie pas les lieux bruyants : ne l’installez surtout pas près des enceintes stéréo. Les cris d’enfants ne lui conviennent pas non plus.

Une place qui lui convient

Avant d’aller acheter votre hamster, il serait bon que vous ayez préparé la cage et que vous lui ayez trouvé un emplacement définitif. Pour cela, il faut penser aux détails suivants :

  • Un hamster a besoin de calme, et de pouvoir dormir sans être dérangé.
  • La température idéale pour lui est de 20 à 22°C. Si elle est inférieure à 10°C, par exemple en hiver dans une pièce non chauffée, le hamster se met en hibernation. Il survit rarement à des températures inférieures à 0°C.
  • Le hamster est très sensible aux courants d’air et se refroidit facilement. C’est pourquoi la cage ne devrait jamais être posée directement sur le sol, mais plutôt en hauteur, sur une table par exemple.
  • Le hamster supporte mal le soleil ou la lumière trop vive.
  • L’air trop sec, aussi bien que l’air trop humide, sont nuisibles à sa santé. L’humidité relative idéale pour lui se situe entre 40 et 50 %.

Laisser un commentaire