La gestation et la mise bas

La gestation et la mise bas
1 (20%) 1 vote

Gestation protégée

Vous vous rendrez compte bien vite si l’accouplement a réussi. Moins d’ailleurs à l’arrondissement des formes de la femelle, qui n’est pas manifeste, qu’à la modification de son comportement. Elle fait des réserves en quantité étonnante, fouine dans le nid, en retire des matériaux ou en apporte de nouveaux d’un air affairé. Si sa maison lui semble trop étroite, elle ira construire spécialement à côté un nid pour sa portée. Certaines femelles sont plus nerveuses et plus craintives que d’habitude.

Pendant la gestation, vous devez :

  • Fournir suffisamment de nouveaux matériaux pour le nid.
  • Ne pas laisser s’approcher des inconnus.
  • Eviter le bruit.
  • Enrichir l’alimentation en vitamines et protéines.
  • Changer la litière de la cage juste deux jours avant le terme prévu (jamais celle du nid I), puis laisser la femelle totalement en paix, en vous contentant de lui donner à manger.

La gestation et la mise bas 2

Le jour tant attendu est là

La femelle ne doit pas être dérangée, ni pendant la mise bas, ni dans les heures qui suivent. En général, vous remarquerez qu’elle a mis bas en ne la voyant pas sortir du nid à son heure habituelle. Et si vous avez l’oreille fine, vous entendrez peut-être le petit piaulement aigu des bébés hamsters. Comment se déroule la naissance : elle a lieu généralement de nuit et dure à peine plus d’une demi-heure. La femelle reste accroupie tout ce temps et attend que le petit apparaisse. Elle le prend entre ses pattes, le libère de l’enveloppe amniotique avec ses incisives, et mange celle-ci, ainsi que le placenta. Enfin, elle coupe le cordon ombilical avec ses dents et nettoie le petit en le léchant.

la gestation et la mise bas 1

Cannibalisme

C’est un phénomène qui n’est pas si rare chez les petits mammifères. A l’état naturel, cela arrive en particulier lorsque trop d’animaux de la même espèce vivent sur un territoire limité. La nature veille ainsi à ce qu’il reste encore assez d’espace et de nourriture pour tous les animaux.

Le cannibalisme des animaux qui vivent sous la protection des hommes peut avoir différentes causes :

Reproduction trop fréquente : il devrait s’écouler entre chaque portée un intervalle d’au moins six semaines. Carence en protéines : elle apparaît lorsque la mère est trop jeune ou lorsque son alimentation pendant la gestation n’est pas assez riche en protéines. Les jeunes hamsters femelles qui n’ont pas encore terminé leur propre croissance ont des besoins en protéines très importants.

Petits morts-nés ou faibles : lorsque la mère coupe le cordon ombilical, elle mange le cordon jusqu’à l’ombilic. Le fait qu’elle s’arrête à cet endroit répond à une inhibition innée. Quand la mère tire (avec une certaine violence) sur le cordon, le bébé hamster, normalement, proteste en poussant des cris. Ce sont ces cris qui déclenchent chez la mère le mécanisme d’inhibition. Si les cris ne viennent pas, parce que le petit est faible ou même mort-né, la mère continue tout simplement à manger.

Changement de cadre : les mères hamsters nerveuses ou craintives peuvent dévorer leurs petits une semaine après la naissance encore, si elles sont dérangées. Tant que les petits n’ont pas au moins huit jours, la personne qui s’occupe du hamster devrait se contenter de changer la litière du “coin toilettes”. Ne renouveler les matériaux du nid que lorsque la mère s’est séparée des petits, c’est-à-dire, au plus tôt, au bout de trois à quatre semaines.

Prendre des précautions pour contrôler le nid

Lorsque vous contrôlez le nid rapidement le soir, pour vous assurer que tout est en ordre – tout animal mort doit être retiré immédiatement ! – il serait bon que la mère ne soit pas juste à côté des nouveau-nés, sinon elle risque de se montrer agressive. Si elle n’est pas déjà d’elle-même sortie du nid, vous pouvez l’attirer avec une friandise. Ne touchez pas au nid directement. Servez-vous plutôt d’une petite branche de la cage, dont l’odeur sera familière à votre mère hamster.

Laisser un commentaire