NAC : soins et hygiène des nouveaux animaux de compagnie

NAC : soins et hygiène des nouveaux animaux de compagnie
Notez cette page

En observant votre entourage, vous avez constaté que chaque foyer a, en moyenne, un animal de compagnie. Un compagnon animal procure de la joie et il responsabilise les enfants. En fonction de l’animal choisi, celui-ci peut être également une source de réconfort en cas de dépression. Depuis longtemps, le chien et le chat sont les amis fidèles de nombreux foyers. Mais les temps ont changé. D’autres espèces viennent cohabiter avec les familles, dont les NAC ou nouveaux animaux de compagnie. Qui sont ces derniers et qu’est-ce qui vous attend en adoptant l’un d’entre eux ?

L’importance d’une bonne hygiène pour ses compagnons domestiques

Pour la plupart, un animal de compagnie est considéré comme un membre à part entière de la famille. Alors, tout comme vous vous occupez bien de vos proches, votre ami à quatre pattes a aussi besoin d’une attention particulière de votre part.

Faire sa toilette doit faire partie intégrante de votre routine quotidienne. C’est crucial autant pour sa santé que pour le côté esthétique. Le bien-être de tous les résidents dans votre foyer est en jeu. Une hygiène négligée risque de favoriser le développement des maladies qui vous affecteront également. Il faut alors bien brosser, laver les oreilles…, etc. de votre petit animal.

Opter pour les bons produits

En fonction de l’espèce de votre choix, il est recommandé d’utiliser des accessoires et des produits appropriés. Sur la toile, vous trouverez des produits de soin et d’entretien adaptés à votre animal.

La marque constitue un critère essentiel reflétant la qualité d’un produit. Privilégiez la fabrication française pour bénéficier d’une qualité professionnelle. Ladybel, à découvrir sur le site https://www.ladybel.fr, figure parmi les références en matière de toilettage d’animaux.

Bien s’occuper de son hamster

Le hamster est un charmant petit compagnon apprécié par les petits et les grands. Toutefois, son entretien requiert un minimum de disponibilité et d’attention.

Pour sa manipulation, vous devrez le prendre par le haut. Sans le serrer, vos doigts doivent être sous son ventre. Généralement, le hamster est propre, car il sait s’occuper de lui. Ainsi, un bain n’est pas indispensable. Mais si l’animal est domestiqué, veuillez quand même le gratter avec une brosse souple. Il ne faudra pas couper ses griffes, car le hamster les utilise souvent.

L’entretien concerne également la cage et le matériel, qui devront être nettoyés systématiquement. Quand vous changez de litière deux fois par semaine, passez un coup de chiffon humide sur le fond de la cage. L’eau du biberon est également à remplacer tous les jours, et un ménage de fond doit être réalisé à raison d’une fois par mois.

Les soins nécessaires pour un furet

Le furet est joueur, affectueux et intelligent. Toutefois, il est espiègle, voleur, rongeur et indiscipliné. Alors, comme un chien, ce mustélidé a besoin d’éducation pour que vous puissiez vivre en harmonie avec lui. Pour mieux l’éduquer et l’habituer à votre mode de vie, il est avisé de l’adopter dès son plus jeune âge.

Le furet passe une majeure partie de son temps à dormir, ce qui explique son espérance de vie allant de huit à dix ans. Afin que votre animal soit en bonne santé, vous devrez l’entretenir régulièrement. Le bain ne sera pas toujours une partie de plaisir pour lui, il faudra donc faire preuve d’ingéniosité. Pour éviter qu’il ne stresse et pour que les soins s’effectuent dans le calme, vous devrez alors le distraire.

Le bain

Sachez que pour un furet, un bain fréquent n’est pas nécessaire. Comme un chat, cette petite bête est en mesure de faire sa toilette seule. Un nettoyage intensif risque de dessécher sa peau. Alors, lavez-le uniquement une fois par trimestre au moyen d’eau tiède. Étant donné sa taille, une grande cuvette peut suffire pour son bain. Un shampoing dédié au furet ou au chat est alors indispensable pour son pelage.

Côté pelage, enlever les poils morts fait partie de vos responsabilités. A effectuer durant la période de la mue, cette action vise à éviter l’ingestion des poils qui formeraient une boule dans son système digestif, engendrant par la suite des troubles intestinaux.

Les dents

Les soins des dents permettent d’empêcher l’apparition de tartre, et donc des inflammations des gencives. Pendant le nettoyage régulier, il faut frotter les dents avec une brosse imbibée de dentifrice spécial pour furet ou chat. S’il n’ouvre pas la bouche, efforcez-vous de déposer le dentifrice dedans pour qu’il puisse le lécher. Des dents jaunâtres doivent faire l’objet d’une consultation chez le vétérinaire.

Les oreilles

Ces parties nécessitent un nettoyage tous les quinze jours pour prévenir la gale dans les oreilles, les démangeaisons et les bouchons de cérumen. L’opération doit s’effectuer avec précaution. Il convient d’utiliser des produits spécifiques au lavage d’oreilles des furets.

Les griffes

Les griffes doivent être coupées avec un coupe-griffes pour furet en fonction de leur repousse. Celles de devant poussent plus rapidement que celles de derrière. Notez que cette opération simplifie les déplacements de votre furet.

Chouchouter son lapin

Terminons avec le lapin, cette adorable petite bête. Par manque d’habitude durant son jeune âge, certains lapins n’apprécient pas le fait d’être tenus. Afin de gagner sa confiance peu à peu, vous devrez être patient et calme. Les friandises vous seront également d’une grande utilité. Pour câliner votre ami aux longues oreilles, vous devrez vous y prendre doucement. Pour éviter qu’il bouge et qu’il tombe, soutenez ses pattes arrière. Retenez bien que le tenir par les oreilles est une pratique dangereuse.

Le lapin a besoin d’une toilette fréquente. De façon périodique, vous devrez prendre soin de ses oreilles, de ses yeux, de ses dents, de ses griffes et ses poils. Lorsque son nez ou ses yeux coulent, il est préconisé de l’essuyer soigneusement avec un coton doux imbibé de sérum physiologique.

Avec une pousse continue, la dentition de votre lapin requiert une surveillance accrue. Accordez une attention particulière à son alimentation. Pour se débarrasser des poils morts, prévenir la formation de nœuds, contrôler la peau (parasites, lésions), misez sur un brossage aussi délicat que régulier. Les griffes nécessitent parfois d’être un peu raccourcies. Sollicitez l’avis d’un vétérinaire pour ne pas commettre d’erreur.

Pour finir, prenez le temps de bien entretenir l’habitat de votre lapin. La cage, la litière et le matériel ont besoin de soins périodiques.

Les nouveaux animaux de compagnie peuvent faire partie de votre famille. Mais vous devrez être conscient qu’il leur faut de l’attention. Leurs soins et leur hygiène sont deux éléments importants pour leur santé et une meilleure cohabitation. Pour en savoir davantage sur les NAC que vous pourriez adopter, vous pouvez consulter cette Liste des NAC autorisés en France.